TRAVERSER L'EST-JAVA

Le Bromo? Pas évident ! Un choix à faire...

Le Bromo est un peu «au milieu de nulle part » ! Et ce n'est pas un cadeau pour y aller, surtout pour ceux d'entre vous qui n'ont pas beaucoup de temps de séjour. Une journée pour y aller.. Une pour en sortir?
Il suffit de regarder la carte ci-dessous:
- 374 km de Jogjakarta au Bromo: neuf heures de train et/ou de voiture,
- 360 km de Denpasar au Bromo: plus de douze heures (au bas mot) Il faut pratiquement "engager" deux jours de transport pour le seul Bromo.
Si votre intention est de visiter Jogja tranquillement, puis d'aller au Bromo, puis au Kawah Ijen enfin à Bali par la route, comptez six/sept jours minimum... Dont trois de transport.A bien réfléchir.

Placeholder image
"Douze à quatorze heures de route pour un panorama?
Je préfère aller au Mont Ijen depuis Bali."

BROMO QUAND MÊME?

Le train du matin de Jogja ou Solo est la meilleure solution pour atteindre Jombang avant de prendre la route pour atteindre la région du Bromo en toute fin de journée.
Le temps d'un dîner, d'une courte nuit et un 4×4 vous attend vers 5h00 du matin pour aller au Mont Penanjakan où vous assisterez au lever du jour avec le Bromo juste en face de vous et, au loin, le Mont Semeru, point culminant de Java.
Le 4×4 vous emmène ensuite jusqu'au pied de l'escalier menant au bord du cratère. Impressionnant quand même.
Retour à l'hôtel avant de repartir soit vers Surabaya pour prendre un vol vers Bali ou Sulawesi, soit pour prendre la route vers le Mont Ijen qui vous attend six heures de route plus loin.

Aller au Mont Ijen

A mon avis, KAWAH IJEN EST PLUS INTERESSANT. Si vous êtes déjà au Bromo, autant continuer vers le Kawah Ijen. Une seule solution, la route: six heures à travers la campagne de l'Est Java avant d'atteindre la région en fin de journée. Un autre dîner, même pas une courte nuit si vous voulez voir les "blue smokes", les vapeurs de soufre bleues qui se illuminent dans le cratère pendant la nuit. Sinon, le départ est aux environs de ... 4h30 pour être à temps au sommet après 1h45 de montée de nuit.
Le spectacle de ce lac, le plus acide du monde, dans son décor jaunâtre et celui de ces porteurs, des "Bagnards du Soufre" qui remontent des blocs de 50kgs pour les vendre à l'usine toute proche, est absolument étonnant.
Bali n'est alors qu'à une heure et demi de route (et de ferryboat). Vous serez à Pemuteran ou à Lovina à peine plus tard.

Le Mont Ijen de Bali

Beaucoup plus facile et consomme moins de temps: au départ de Ubud, voire du Sud (mais c'est plus long), la journée vous emmène jusqu'au pied du Mont Ijen. Dans la nuit ou le lendemain, vous montez au sommet (1h45 à 2h00 selon votre forme) et vous repartez vers Bali dans la journée. Facile d'atteindre Pemuteran en trois heures pour faire une partie de snorkeling au Parc Menjangan. Facile aussi d'atteindre Lovina pour rendre visite aux dauphins le lendemain et vous serez en place pour boucler un tour de Bali par les côtes Nord et Est...

Les "Oubliés" de l'Est Java

LES TORTUES DE SUKAMADE.
Durant la saison d'été, les tortues vertes reviennent pondre sur les plages tout au Sud du Kawah Ijen. Encore une courte nuit car elles ne s'attardent que la nuit pour donner plus de chance à leur future progéniture.

LES BATEAUX BUGIS DE MUNCAR.
D'extraordinaires bateaux de pêche, incroyablement décorés, qui opèrent par couple, de nuit, dans toute cette région extrêmement poissonneuse. Le retour à la darse est aussi tout un spectacle.